Bienêtre
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 COURS N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
LIONNELLA
avatar

Date d'inscription : 01/09/2009
Messages : 3223
Sexe : Féminin
Age : 63
PERLES Tuto PERLES Tuto : 20
Concours Concours : 0

MessageSujet: COURS N°5   Sam 11 Sep - 13:51

La puissance de la main (yad)

Les lettres Yod y, Vav w, Hé h, et le Tétragrame YHWH

Bien apparemment absent du chapitre 1 du livre de la Genèse,
le Tétragramme est la clé de voûte de toute la mystique biblique.

La notarikon des deux derniers mots du chapitre 1 et des deux premiers du chapitre 2 révèle la présence du Tétragramme :
« Jour sixième : et ils furent achevés »

Tous les livres de la Torah enferment des Roshéi et des Soféi Teivos du Tétragramme YHWH
Roshéi teivos (abréviations initiales)
Soféi teivos (abréviations finales)
La notarika la plus célèbre se trouve en Exode 3 : 13.
Elle fut notée par rabbi Yossef Gikatilla dans son traité sur les Noms divins Guinat Egoz (le jardin des noyers)

«Moïse dit à D.ieu Elohim : voici que je vais vers les enfants d’Israël et je leurs dis : Le D.ieu de vos pères m’a envoyé vers vous et qu’ils me disent : quel est son Nom ? que vais-je dire ? »

Moïse anticipe la réaction de auditeur, il lui importe bien plus de connaître le Nom et non-non les actions ou les prodiges de D.ieu.

Moïse a une confiance extrême dans le pouvoir du Nom de donner les secrets de l’être.

M.A. Ouaknin note que le Roshéi teivos nous révèle le « secret du mot »
Lamed l 30 + Mem m 40 = Sod « secret » 70 SOD ; Shin S et Mem m forme « Shem » le Nom

La réponse est dans la question !

Le texte poursuit : « D.ieu dit à Moïse : Ehyeh acher Ehyeh, ( Je serai ce qui Je serai) hyh' rH' hyh' et il dit : Ainsi tu diras aux enfants d’Israël : Ehyeh hyh' m’a envoyé vers vous »
« Je serai le bonheur que Je serai »
Le bonheur n’est pas dans l’existant, mais dans la relation de bonheur à l’existant.
Rachi j\\\\'explique en citant le Talmud :
«Je serai avec vous dans ce malheur et dans les autres malheurs qui viendront plus tard. » Moïse dit à D.ieu :
ne crois-tu pas qu’il suffise d’annoncer un malheur, sans annoncer les autres ? D.ieu répond :
Tu as raison ; de ce fait : « Ainsi tu diras aux enfants d’Israël : Ehyeh m’a envoyé vers vous. »

Mais le Ehyeh hyh' n’est qu’un essai dans l’histoire de la révélation du Nom, une puissance positive et
joyeuse du futur qui aboutira au Tétragramme YHVH : le Nom révélé.

« Et D.ieu dit encore à Moïse : Ainsi tu diras aux enfants d’Israël, hwhy, le D.ieu de vos pères, le D.ieu d’Abraham,
le D.ieu d’Isaac, le D.ieu de Jacob m’a envoyé vers vous, ceci est mon nom à jamais et ceci est ma mention pour les générations » (exode 3 : 15)

Le Nom ainsi révélé est un Nom traditionnel pluriel : D.ieu de vos pères, qui a été perçu dans des perspectives différentes,
la perception d’Abraham différente de la perception d’Isaac, différente de la perception de Jacob.

Quatre consonnes sans voyelles :
ineffable, le visuel pur non-non inexprimable, car source de toute expression existante.

Le nom est fait pour être caché comme dit le Talmud :
ne lis pas : léolam « à jamais » mais « pour le cacher »

Psaumes 10:1 Pourquoi, ô Eternel! te tiens-tu éloigné? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse?

Psaumes 90:8 Tu mets devant toi nos iniquités, Et à la lumière de ta face nos fautes cachées

Le Nom se retire en même temps qu’il se donne, paradoxe essentiel qui affirme une relation à D.ieu irréductible à la connaissance qui thématise, définit ou synthétise. Par ce retrait dans le silence, la révélation conserve la transcendance de ce qui se manifeste.

« Lorsqu’un mot du langage renvoie à un sens ou à un objet il fonctionne comme un outil. Lorsque le sens ou l’objet sont saisis par la pensée ou par la main, le mot qui y a conduit peu disparaître, il devient sans importance. Le Nom Tétragramme ne renvoie à rien d’autre qu’à lui-même ; différent d’un nom propre qui renvoie à la personne qui le porte, le Tétragramme ne renvoie pas à une autre réalité qui serait D.ieu. Le Nom offre l’impensable. Voir le Nom de quatre lettres c’est s’abîmer dans le néant, faire l’expérience du vide. »
M. A. Ouaknin



Revenir en haut Aller en bas
http://lelivredesguides.forum-actif.net
 
COURS N°5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» norvig, cours en ligne d'IA
» Besoin d'un cours sur les fonts et la police
» Cours : Multijoueur, fichier ini
» la vie c'comme les cours d'anglais, y'a trop d'faux amis.
» L'affichage de la carte disparaît en cours de navigation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Livre Des Guides :: Cours KABBALISTIQUE-
Sauter vers: