Bienêtre
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LAG BAOMER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
LIONNELLA
avatar

Date d'inscription : 01/09/2009
Messages : 3223
Sexe : Féminin
Age : 63
PERLES Tuto PERLES Tuto : 20
Concours Concours : 0

MessageSujet: LAG BAOMER   Dim 9 Oct - 9:57


LAG BAOMER



Qu'est-ce que Lag BaOmer ?

Lag BaOmer, le 33ème jour du compte du Omer est un jour de fête dans le calendrier juif,
traditionnellement célébré par des sorties (lors desquelles les enfants jouent à tirer à l'arc),
des feux de joie, et d'autres réjouissances. Des milliers de Juifs se rendent à Mérone, dans le Nord d'Israël) auprès du tombeau du grand sage et mystique Rabbi Chimon bar Yo'haï dont ce jour est la Hiloula (l'anniversaire de son décès).

Rabbi Chimon bar Yo'haï, qui vécut au 2ème siècle de l'ère commune, fut le premier à enseigner publiquement la dimension mystique de la Torah connue sous le nom de "Kabbalah". Il fut l'auteur de l'oeuvre de base de la Kabbala, le Zohar.
Le jour de son départ de ce monde, Rabbi Chimon demanda à ses disciples de considérer cette date comme "le jour de ma joie".

Les maîtres 'hassidiques expliquent que le dernier jour de la vie terrestre d'un Juste, "toutes ses actions,
ses enseignement et son service de D.ieu" atteignent leur point culminant et le zénith de leur impact sur nos vies.
Ainsi, nous célébrons à chaque Lag BaOmer la vie de Rabbi Chimon et la révélation de l'âme ésotérique de la Torah.

Lag BaOmer commémore un autre joyeux événement : le Talmud relate que, dans les semaines entre Pessa'h et Chavouot,
une épidémie frappa les disciples du grand sage Rabbi Akiva "parce qu'ils ne se comportaient pas avec respect les uns envers les autres" ; Ces semaines sont donc considérées comme une période de deuil, ce qui implique que certaines formes de réjouissances y sont interdites par la loi et la tradition. Le jour de Lag BaOmer, l'épidémie cessa.
Ainsi, ce jour porte également le thème de Ahavat Israël, le devoir d'aimer et de respecter son prochain

Coutumes et traditions de Lag BaOmer
Feux de joie, arc et flèches et caroubes...

Il est de coutume d’allumer des feux de joie la veille de Lag BaOmer.
Ils commémorent l’intense lumière que Rabbi Chimon bar Yo’haï introduisit dans le monde à travers ses enseignements mystiques. Ce fut particulièrement le cas le jour de son décès, Lag BaOmer,
lorsqu’il révéla à ses disciples des secrets de la Torah d’une profondeur et d’une intensité jamais encore révélées dans le monde.
Le Zohar relate que la maison se remplit de feu et d’une lumière si forte que les disciples qui étaient à son chevet
ne pouvaient approcher ni même regarder Rabbi Chimon.
La plus grande célébration de Lag BaOmer dans le monde a lieu dans et autour du tombeau de Rabbi Chimon,
situé dans le village de Méron, au nord de la Terre d’Israël.
Des centaines de milliers de personnes prennent part aux festivités 24 heures durant, chantant et dansant avec une joie sans égal.

Les enfants sortent traditionnellement dans la campagne où ils s’exercent avec des arcs et des flèches factices
Les enfants sortent traditionnellement dans la campagne où ils s’exercent avec des arcs et des flèches factices.
Ceci commémore l’enseignement du Midrache selon lequel l’arc-en-ciel n’apparut jamais du vivant de Rabbi Chimone.
Les arcs-en-ciel apparurent suite au déluge de Noé, lorsque D.ieu promit de ne plus dévaster le monde.
Lorsque le monde mérite d’être puni, D.ieu envoie un arc-en-ciel à la place. Pendant sa vie, le mérite
de Rabbi Chimon protégeait le monde, rendant l’arc-en-ciel superflu.

Le Rabbi de Loubavitch encouragea la pratique d’organiser des parades d’enfants à Lag BaOmer pour célébrer l’unité du peuple juif,
un thème central de Lag BaOmer.

Dans certaines communautés, il est de coutume de manger des caroubes à Lag BaOmer.
Ceci commémore un miracle qui survint à Rabbi Chimon pour lui sauver la vie.
Pendant treize ans, Rabbi Chimon et son fils furent des fugitifs recherchés par les autorités romaines et s
e cachèrent dans une grotte en Galilée. Miraculeusement, un caroubier poussa à l’entrée de la grotte,
procurant une nourriture pour les deux Justes qui y résidaient.

Toutes les marques de deuil liées à la période du Omer sont suspendues le jour de Lag BaOmer.
Il est donc permis en ce jour de se marier, de se couper les cheveux,1 de jouer et écouter de la musique, etc.




Revenir en haut Aller en bas
http://lelivredesguides.forum-actif.net
 
LAG BAOMER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Livre Des Guides :: Les FETES de la Torah :: 10. LAG BAOMER-
Sauter vers: